Page 3 - SlapInfo 35
P. 3

Gros plan




         relever.                                               vers le ciel : Toutes ces années de hockey, je les ai
            Au chapitre de ses meilleurs souvenirs, Vassili     passées avec mes meilleurs copains.
         signale d’abord la promotion du HC Uni en Pre-            En  tant  qu’entraîneur  aussi,  Vassili  se  révèle
         mière  Ligue,  au  terme  de  la  saison  2008-2009.   sensible à l’aspect social de son sport. J’ai adoré

         Nous étions une super équipe de copains, entraî-       le tournoi de Champéry, plus sur le plan humain
         née  par  Marc  Gaudreault.  Après  deux  ou  trois    que  sportif.  J’y  ai  vécu  quelques  jours  superbes
         finales ratées, nous avons conclu un championnat       avec  les  joueurs  et  leurs  parents,  dans  une  am-
         unique, sans défaite. Et nous avons réussi l’ascen-    biance chaleureuse.
         sion. Un sourire lumineux témoigne de sa satis-           En réalité, ses quatre fractures de la clavicule
         faction encore profonde. Il poursuit :  J’ai connu     constituent  ses  seuls  mauvais souvenirs.  Encore

         les mêmes sensations lors de la promotion de Ser-      les évoque-t-il avec le sourire. Pour mon premier
         rières en Deuxième Ligue. C’était aussi avec une       match  en  Juniors  Elites,  contre  Lausanne,  j’étais
         excellente équipe de potes.                            encore Novice. Je revenais à peine de blessure. A
            Vassili  se  souvient  avec  beaucoup  de  plaisir   la  pause,  Marc  Gaudreault  m’a  demandé  de  ne
         également de ses années de Junior Elite. Enfin, le     pas éviter les contacts. Ce que j’ai fait. Résultat :

         match de coupe contre Arosa, qu’il a joué en no-       une  nouvelle  fracture  de  la  clavicule  suite  à  un
         vembre  dernier  avec  le  HC  Uni,  a  ponctué  ma    body-check pourtant modeste.
         carrière.  C’était  sympa  de  m’aligner  avec  des       Vassili aurait souhaité améliorer son patinage,
         jeunes  d’un  tel  niveau.  Une  performance  peu      particulièrement  sa  vitesse,  et  la  force  de  son
         commune pour un quadragénaire que de partici-          shoot.  Mais  il  se  reconnaît  une  qualité  princi-
         per à une telle rencontre. Une chance exception-       pale : sa bonne vision du jeu, tout en soulignant

         nelle, confirme Vassili.                               aussi ma bonne technique de canne. Je suis éga-
            Puis il clôt ce chapitre de l’entretien, le regard   lement un bon passeur et je sais marquer.



































          Vassili Castioni (debout, tout à gauche, no 19) avec bon nombre des acteurs du match de Coupe entre le
                                          HC Université Neuchâtel et l’EHC Arosa

                                                            3
   1   2   3   4   5   6   7   8