Page 3 - SlapInfo 29
P. 3

Gros plan




         lectionné  pour  la  première  équipe  du  HCC,  j’ai   l’autre. Finalement, il se lance. La relégation avec
         accepté sans hésiter l’offre de Marc Gaudreault.       les  Novices  Elites  du  HCC.  Nos  victoires  ont  été
         Depuis, il a renouvelé son contrat avec les Aigles.    inutiles  parce  que  nous  avons  perdu  tous  les
         Je ressens un grand attachement au club et à la        matchs importants. C’est ma plus mauvaise sai-

         ville. J’espère aller le plus loin possible avec le HC   son. Des regrets, une solide frustration voilent sa
         Uni. Je vise clairement le titre.                      voix.
            Et  Charles  Rodondi  poursuit  :  Je  vis  depuis     Après une pause et un profond soupir, Charles
         quatre ans dans la région. J’ai vraiment envie de      continue : J’ai vécu une relégation aussi avec les
         rester à Neuchâtel. La ville me plaît beaucoup. De     Novices Top du LHC. Notre contingent ne comp-
         plus, j’y fais mes études à l’Université. C’est réel-  tait que sept à huit joueurs. Nous étions aidés par

         lement le lieu idéal pour moi.                                       quelques  Novices  Elites  pas  très
            Même si sa carrière est encore                                    forts. Et j’avais des problèmes rela-
         jeune,  il  collectionne  quelques                                   tionnels  avec  notre  entraîneur.
         excellents  souvenirs.  D’abord,  je                                 Pourtant, c’est lui qui a décidé de
         me rappelle surtout mon match de                                     me  mettre  en  défense,  le  poste

         Ligue B contre Kloten, l’équipe que                                  idéal pour moi.
         je  préférais,  enfant.  Même  si  j’ai                              Pour  terminer  notre  entretien,
         été  violemment  séché  contre  la                                   Charles  évoque  ses  qualités,  il  les
         bande dès mon premier shift.                                         énumère  avec  assurance  :  Ma
            L’évocation de cette image sus-                                   technique  de  canne,  mon  pati-
         cite quelques instants de sourire,                                   nage. Et je suis un faux lent. Même

         puis Charles recule dans son pas-                                    si je donne l’impression de ne pas
         sé.  Je  me  souviens  aussi  de  Gerd                               être  très  rapide,  j’arrive  souvent
         Zenhäusern,  l’entraîneur  que  j’ai                                 avant l’adversaire sur le puck.
         eu en sports-études. Il m’a notam-                                   Quant  à  ce  qu’il  souhaite  amélio-
         ment appris à me battre. Des con-                                    rer dans son jeu, il jette immédia-

         seils  précieux  vu  ma  petite  car-                                tement : Mon shoot. Je ne sais pas
         rure.  A  l’époque,  je  n’étais  pas                                shooter.  Puis,  après  une  bonne
         vraiment grand. Mais l’année sui-                                    inspiration,  et  mon  physique.  Je
         vante, j’ai pris quinze centimètres.                                 suis  toujours  un  peu  mince.  Cela
            Enfin,    après  une  nouvelle  ré-                               me permettrait d’avoir plus de pré-
         flexion,  Charles  cite  une  dernière                               sence dans les contacts.

         anecdote.  Lors  de  ma  première                                    Malgré  ces  «  défauts  »,  Charles
         année au HC Uni, nous avons remporté le quart          s’est  fait  une  sérieuse  place  dans  l’alignement
         de finale des play-offs contre Saastal. A la fin du    des Aigles depuis son arrivée alors qu’il était en-
         troisième  match,  des  jeunes  du  club  sont  venus   core  junior.  Il  est  devenu  un  élément  essentiel
         dans les vestiaires nous apporter un gâteau spé-       dans le contingent du HC Uni. De plus, il prouve

         cial.                                                  son  véritable  attachement  au  club  en  s’enga-
            Quant aux moins bons souvenirs, ils paraissent      geant aussi dans la formation, puisqu’il s’est in-
         poser  plus  de  problèmes  à  Charles  qui  hésite,   vesti  régulièrement  dans  l’entraînement  de
         plisse  son  front,  dirige  son  regard  d’un  côté  à   l’Ecole de hockey.

                                                            3
   1   2   3   4   5   6   7   8